L’Aïkido

L’Aïkido en deux mots

  • Art martial japonais dont les valeurs fondamentales reposent sur la non-violence et la valorisation mutuelle.
  • Se pratique sans compétition et sans distinction de niveau, de sexe, de taille ou de poids.
  • Discipline sportive adaptée à tous, hommes et femmes, âgés de 7 à 77 ans
  • Outil pédagogique permettant aux enfants de découvrir les potentialités de leur corps dans un cadre structuré et d’accompagner les adolescents vers leur maturité.
  • Activité particulièrement adaptée aux femmes, l’efficacité étant indépendante de la force physique.
  • Apporte calme et sérénité, développe la confiance en soi, consolide l’équilibre émotionnel et physique, et enseigne la rigueur à travers des valeurs morales essentielles.
  • Activité socialisante, l’Aïkido a un rôle de prévention santé et vise au développement harmonieux de l’individu au sein de la collectivité.

 

Ce qu’est l’Aïkido

L’Aïkido est un budō, un art martial japonais, fondé par Morihei UESHIBA (1883-1969). Il a été créé à partir de l’expérience que son fondateur avait de l’enseignement des koryu (anciennes écoles d’arts martiaux), essentiellement le ju-jitsu de l’école daitō ryū, le kenjutsu (art du sabre japonais) et l’aikijutsu. L’aïkidō est né de la rencontre entre ces techniques de combat et d’une réflexion de Morihei UESHIBA sur le sens de la pratique martiale à l’ère moderne.

Aikido-Kanjis

Le terme aïkido (aikidō en japonais) est composé de trois kanjis signifiant :

  • 合 ai : du verbe au, concorder ; harmonie
  • 気 ki : énergie
  • 道  : la voie.

Aïkido peut donc se traduire par « la voie de la concordance des énergies ».

 

Il s’agit bien de reconnaître à l’individu le droit de se défendre en cas d’agression, mais sans infliger de blessure irrémédiable à l’agresseur. Le but de l’Aïkido est de neutraliser l’agression quelle qu’elle soit en la rendant inefficace plutôt que de détruire l’agresseur.

En pratique, l’Aïkido apparaît comme un ensemble de techniques d’auto-défense, appliquées à main nue contre un ou plusieurs adversaires, armés ou non. Après une esquive qui le place en position favorable, l’Aïkidoka utilise le mouvement et l’impulsion de son adversaire qu’il amplifie et dévie dans une série de mouvements généralement circulaires, et créant un déséquilibre. Le mouvement se conclut par une immobilisation ou une projection.

 

 

  • Qui peut pratiquer l’Aïkido

Tout le monde, quel que soit l’âge, la taille, homme, femme ou enfant (à partir de 7 ans), sportif ou non, chacun travaille à son rythme et à son niveau. Il n’y a pas de catégorie ; un débutant travaille avec un haut gradé sans discrimination ni difficulté. Il n’y a pas de compétition. Comme pour toute demande de licence sportive, vous devrez passer une examen médical préalable auprès de votre généraliste.

 

  • Fédération

Le club d’AIKIDO d’Annecy-le-Vieux est un club affilié à la FFAAA (Fédération Française d’Aïkido, Aïkibudo et Affinitaires). La FFAAA est une fédération reconnue par le ministère de la Jeunesse et des Sports, et par la Fédération internationale d’Aïkido (IAF).

La FFAAA est également membre de l’UFA (Union des Fédérations d’Aikido), une structure d’état qui regroupe les deux grandes fédérations d’Aïkido françaises : la FFAAA et la FFAB.

L’UFA est le seul groupement qui permet de délivrer des grades d’état reconnus par l’État français (ceinture noire 1er, 2e, 3e dan etc….) ainsi que les diplômes permettant d’accéder au statut d’enseignant (Diplome d’État d’Educateur Sportif 1er et 2e degré, Brevet Fédéral…).

 

 

  • Pour en savoir plus

Article Wikipédia sur l’Aïkido

  • Le guide du débutant de la FFAAA

Télécharger le guide du débutant

Parmi les nombreux livres disponibles sur l’Aïkido, nous pouvons recommander ce livre de Marc Bachraty et Didier Robrieux. Ce livre propose une très bonne introduction aux différents sujets relatifs à notre discipline et apporte des réponses claires, ainsi que de nombreuses pistes de réflexion.